Logo

Suisse

Genève. Changement de directeur au CAGE

John Schmalz a présenté son dernier rapport d’activité pour le Cercle des agriculteurs de Genève et environs (CAGE). Directeur général durant seize ans, il part en préretraite et passe le flambeau à Christophe Eyquem.

John Schmalz, directeur sur le départ en préretraite, Cédric Béné, président du CAGE, et Christophe Eyquem, nouveau directeur général (de gauche à droite).K. Etter

Karine Etter

Karine Etter

4 avril 2024 à 13:18

Temps de lecture : 7 min

Nouvelle direction, nouveaux défis. Le Cercle des agriculteurs de Genève et environs (CAGE) a vécu une étape importante lors de sa 155e assemblée générale, mardi 26 mars, au Centre de formation professionnelle (CFPNE) de Lullier, à Jussy (GE). John Schmalz a présenté son dernier rapport de gestion en tant que directeur général. Après seize ans à la tête du CAGE, il a décidé de prendre une pré-retraite et passe le flambeau à son adjoint Christophe Eyquem. Une transition importante que le conseil d'administration a préparée avec soin. Christophe Eyquem travaille depuis cinq ans au sein du Cercle et en tandem avec John Schmalz depuis deux ans afin de s’aguerrir au pilotage de l’entreprise. Sa nomination en tant que directeur général confirme la volonté des administrateurs de lui confier les rênes de la coopérative. «Cette transition s’effectue en douceur», a souligné Cédric Béné, président du CAGE.

Malgré la volatilité de certains marchés et l’instabilité économique mondiale, le CAGE dispose des ressources nécessaires pour affronter l’avenir. La situation financière du Cercle est saine, consolidée année après année par le directeur. Si ce dernier n’a pas bouclé sa carrière avec un exercice record comme les années précédentes, il a mis sur les rails les projets essentiels au développement de la coopérative pour ces quatre prochaines années. Pour Cédric Béné, il ne fait aucun doute que le CAGE continuera de se montrer innovant et réactif afin de valoriser au mieux la production des agriculteurs genevois dans un environnement très compétitif. «Nous devons continuer de nous battre pour vous offrir la meilleure rétribution possible et vous fournir des intrants de qualité au meilleur prix», a relevé le président, s’adressant à plus d’une quarantaine de sociétaires présents.

Rentabilité assurée

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.