Logo

Politique agricole

Colère paysanne. Un millier de personnes rassemblées à Estavayer-le-Lac (FR)

Quelque 1000 personnes se sont réunies vendredi soir à Estavayer-le-Lac (FR), à l’appel du collectif Dialogue Paysans Suisse. Les agriculteurs exigent que leur action soit la dernière avant la mise en œuvre des revendications pour améliorer leur situation.

Photo prise lors d’un des premiers rassemblements d’agriculteurs à Kerzers (Chiètres - FR) le 23 février dernier.©AgenceB-JoBersier

ATS

ATS

25 mars 2024 à 15:52

Temps de lecture : 3 min

«Cette belle mobilisation, très pacifique, montre la grande solidarité du monde paysan», se réjouit auprès de Keystone-ATS Yannick Bersier, membre du comité d’action Fribourg. Les agriculteurs ont notamment écrit le mot «dialogue» avec leurs tracteurs, estimés entre 500 et 800.

«Le mouvement paysan en Suisse passe à la vitesse supérieure», pouvait-on lire dans la brochure imprimée pour l’occasion. «Malgré les protestations menées ces dernières semaines, nous n’avons pas obtenu suffisamment de réactions à nos revendications», a détaillé le mouvement.

Dans ce contexte, Dialogue Paysans Suisse veut envoyer un «signal clair» avant le début de la saison de la végétation. Simultanément, il s’agit de «chercher activement le dialogue avec l’administration, la politique et, surtout, la grande distribution et les entreprises de transformation».

Revendications identiques

Les revendications en faveur des familles paysannes demeurent inchangées par rapport aux actions des semaines précédentes: davantage de stabilité et de sécurité de la planification, moins de bureaucratie, des prix équitables et davantage de valorisation du travail ainsi que des produits.

À noter qu’en même temps que le rassemblement d’Estavayer-le-Lac s’est tenue une mobilisation identique à Kirchberg (BE). Environ 650 tracteurs ont participé à l’action, a constaté un journaliste de Keystone-ATS sur place. D’autres actions sont prévues dans les prochains jours dans les cantons de Lucerne, Zurich, Saint-Gall et au Tessin.

Dans la même rubrique

Politique agricole

Loi sur la chasse. Le Conseil fédéral ouvre la procédure de consultation

Afin de réduire les conflits survenant entre l’agriculture de montagne et le loup, le Parlement avait modifié la loi sur la chasse (LChP) en décembre 2022, décidant d’introduire la régulation préventive de la population de loups ainsi que de conserver les corridors faunistiques et les biotopes de la faune sauvage. Le 27 mars 2024, le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation sur la modification des dispositions d’exécution de la LChP.

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.