Logo

C’est la vie

Fritz Lehmann. Les yeux ouverts sur le monde

Paysan, gérant d’un centre collecteur de céréales, contrôleur laitier et bûcheron à ses heures. À 80 ans, Fritz Lehmann a côtoyé le monde paysan en Suisse, mais aussi au Danemark et au Canada. Rencontre à La Sarraz (VD) avec un homme de la terre qui cultive la vie avec générosité.

Au pied de son arbre, et ailleurs aussi, Fritz Lehmann vit heureux.Photos: Sylviane Pittet et archives familiales

Sylviane Pittet

Sylviane Pittet

19 février 2024 à 09:58

Temps de lecture : 5 min

Dans le quartier où il vit depuis 39 ans, le voisinage est habitué: Fritz Lehmann est souvent de retour ou en partance. Que ce soit pour aller au bois ou à la montagne, donner des coups de main aux paysans, effectuer des contrôles laitiers, accompagner un camp de ski ou s’envoler pour le Canada ou la Roumanie, pays natal de sa belle-fille Mihaela. Huitante ans cette année, Fritz empoigne depuis toujours la vie avec curiosité et vivacité.

« Je me suis fait virer du collège d’Orbe »

Troisième d’une fratrie de quatre, le Vaudois naît d’un père alémanique embauché en 1936 comme gérant du domaine de Bavois de la Coopérative suisse pour la culture maraîchère (SGG) dans la plaine de l’Orbe. «Ma maman a donné des leçons de français à mon papa, et ça a démarré», sourit-il. Si son grand-père possède bien deux vaches et un veau, pas de domaine à exploiter dans la famille. Et peu de goût pour les études. «Je me suis fait virer du collège d’Orbe.» Fritz part en Suisse alémanique: il travaille dans une ferme bernoise, «on attelait le bouvier pour amener le lait à la laiterie», puis apprend le métier de paysan à l’école d’agriculture de la Rütti, à Zollikofen.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Dans la même rubrique

C’est la vie

Nicolas Liechti. Un chantier pharaonique

Quand devenu adulte, Nicolas Liechti embrasse la carrière d’agriculteur, il n’imagine pas que ses terres seront sises sur le tracé du contournement routier du Locle (NE), d’un viaduc et de nouvelles voies routières. Il n’imagine pas non plus qu’une tempête d’une force inouïe dévastera tout sur son passage.

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.