Logo

Technique

Biogaz. Une installation performante fruit d’un parcours semé d’embûches

Basée à Miécourt (JU), la famille Cattin produit de l’électricité pour plus de 1000 ménages avec son installation de biogaz. Les débuts n’ont pourtant pas été roses.

La fermentation principale se déroule dans le réacteur de droite. Celui de gauche est utilisé pour la fermentation secondaire. La cuve au second plan, d’une capacité de 6000 m3, sert au stockage.Viktor Dubsky/BZ

Viktor Dubsky, Bauernzeitung. Traduction et adaptation Ludovic Pillonel

Viktor Dubsky, Bauernzeitung. Traduction et adaptation Ludovic Pillonel

17 janvier 2024 à 12:28, mis à jour le 19 janvier 2024 à 10:05

Temps de lecture : 6 min

L’installation nommée «Biogaz de la Baroche», dont la construction s’est achevée fin 2020, alimente toute une région et est devenue une branche fixe de l’exploitation. Mais tout n’a pas été facile.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.