Logo

Technique

Énergie. La fromagerie de La Brévine innove avec un chauffage à distance

En 2009, la Commune et la fromagerie de La Brévine (NE) lancent un projet novateur de chauffage à distance qui fonctionne au bois. Thierry Piller exploite la première fromagerie suisse chauffée ainsi.

"La fromagerie, c’est un peu la continuité du métier d’agriculteur", relate le fromager Thierry Piller.E. Ruch

Eve Ruch

Eve Ruch

30 janvier 2024 à 16:26, mis à jour à 17:06

Temps de lecture : 6 min

En 2009, le conseil communal de La Brévine (NE) et la société de fromagerie explorent un partenariat pour la production de chaleur de leurs bâtiments. Ils envisagent une chaufferie commune alimentée par une source d’énergie renouvelable. "La Commune devait renouveler les installations de chauffage pour les bâtiments communaux et les écoles. La société de fromagerie devait refaire ses bâtiments. Le timing était parfait pour une collaboration", explique Thierry Piller, fromager de La Brévine. Pour concrétiser cette idée, ils mandatent un bureau d’ingénieurs qui réalise une étude de faisabilité. L’intérêt de nombreux propriétaires privés pour un réseau de chauffage à distance (CAD) au bois se révèle si important que l’étude de faisabilité porte finalement sur un projet englobant la quasi-totalité du village de La Brévine. Les propriétaires intéressés par un raccordement fondent en septembre 2011 une coopérative, la Société coopérative de chauffage à distance à bois de La Brévine (CADBB).

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.