Logo

Terre d’Elle

Solidarité. Plus de visibilité pour les cheffes d’exploitation

Un projet participatif de la HAFL et de Vision Landwirtschaft propose d’étudier la situation des exploitantes agricoles afin de leur donner une meilleure visibilité.

Les chercheuses du projet «Les femmes dans l’agriculture: leur donner plus de visibilité, les renforcer et les relier entre elles»: Anna Kröplin, Laura Spring et Sandra Contzen (de g. à dr.).DR

Miguel Martinez

Miguel Martinez

2 février 2024 à 11:28

Temps de lecture : 5 min

Les cheffes d’exploitation manquent de relais institutionnels et politiques. Pour pallier ce manque, un projet participatif a été lancé en 2023. «Les données fournies par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) restent très lacunaires en ce qui concerne la contribution économique des femmes aux exploitations agricoles», explique Sandra Contzen, professeure en sociologie rurale à la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (HAFL). «C’est pour cela que nous avons décidé, dans un premier temps, d’approfondir cette question en partenariat avec Vision Landwirtschaft.» Cette organisation a pour but de réfléchir aux enjeux et aux problématiques du système agroalimentaire helvétique et de proposer des solutions.

Cet article vous intéresse ?

Abonnez-vous dès maintenant pour accéder à tous nos articles et médias.

Les bonnes raisons de s’abonner

  • Accès illimité aux contenus réservés aux abonnés

  • Accès au journal numérique dès 5h

  • Livraison à domicile chaque vendredi


Déjà abonné(e) ? Se connecter

Gestion des cookies

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience. Vous pouvez personnaliser l'utilisation des cookies à l'aide du bouton ci-dessous.